Homepage site anglais départements bulletin diagnostic ophtalmologie dispensaire prière RIBA projet développement
Le contrôle de la lèpre
La superficie du Niger est deux fois celle de la France ou 1,267,000 Km2 avec 14 millions d'habitants. Donc le contrôle de la lèpre est difficile, bien qu'il y ait des progrès importants dans les décennies récentes. La couverture des régions les plus étendues est un défi tandis que le CSL Danja est un centre de référence. 

Depuis 1993 le nombre de personnes malades de la lèpre a beaucoup diminué. Le taux des malades est encourageant. En 1993 il y avait 8,7 patients par 10,000 habitants mais le chiffre était 0,28 par 10,000 à la fin de 2008.

Toutefois il y avait 486 nouveaux cas en 2008, dont 55 se sont présentés à CSL Danja.

Malheureusement les conséquences de la lèpre perdurent malgré la cure. Nombreux sont les malades qui sont soignés pour les infirmités. 
Centre page 2
La régularité de la prise des médicaments ainsi que des visites de l'hôpital pour se faire contrôler et pour obtenir les médicaments ont augmenté. Néanmoins la disponibilité des soignants, et l'encouragement des malades sont essentiels. 

L'efficacité de la polychimiothérapie est connue depuis plus de trente ans, mais la lèpre est toujours perçue comme fléau et non pas comme maladie guérissable. 

 
La photo (ci contre) présente le "colis" avec ses bulles. Le programme de médication est évident. Le patient prend un comprimé tous les jours du mois ainsi que les autres médicaments inclus dans le paquet selon l'ordonnance de l'OMS.